Vous souhaitez aller plus loin avec la pedagogie 3.0 (et cette gestion respectueuse)!

Notre livre est dorenavant disponible!

P.S. Sachez que ces methodes prennent environ temps libre Afin de demontrer leurs avantages alors perseverez!

1-Le respect commence des l’entree en classe.

Chaque matin, personne ne peut me deranger si nos eleves entrent dans la classe. J’me place dans l’antre en salle et je salue chacun par le prenom. Ca me permet d’ausculter la prunelle de mes jeunes, de m’assurer que je les ai l’ensemble de bien vus et de bien commencer la journee. Ainsi, je peux prendre le « pouls » et si l’un me semble plus triste qu’a l’habitude, je prendrai aussi quelques instants prochainement dans la journee afin d’ouvrir une discussion.

Si un collegue ou meme la direction vient me parler a ce moment, je demande un rendez-vous apri?s, car i§a m’est tres precieux.

L’avantage pour des jeunes, c’est aussi d’observer que quel que soit comment a ete ma veille (je parle ici des tannants), ils ont droit au aussi accueil et au aussi sourire que les autres. Ca envoie un puissant message de bienvenue bien en rappelant a tous qu’il aura une nouvelle opportunite aujourd’hui pour se montrer sous le meilleur jour. Ainsi, une portion de complicite se tisse avec le bonjour matinal.

2.La a individuelle.

Je crois que cet objet dans la classe est mon meilleur outil de gestion de classe. Les eleves peuvent toujours sortir lorsqu’ils sentent la vapeur monter ou encore, si je les invite Afin de avoir une discussion qui n’aurait pas lieu d’etre devant toute de charme. Ainsi, au calme du corridor, nos echanges vont pouvoir se Realiser au plus grand respect. Mes eleves apprecient bon nombre le fait d’etre ainsi invites a l’exterieur Afin de regler des situations qui seraient normalement “traitees” devant des autres eleves. Que votre soit 1 comportement qu’on veuille voir disparaitre, 1 eleve particulierement excite ou bien Afin de parler 2 minutes avec l’eleve qui semblait triste a J’ai rentree, le corridor est un lieu d’echange entre eux et moi.

Parfois aussi, on peut retrouver 12 eleves hors en classe. C’est cela se produit quand je veux dire des choses seulement a plusieurs, comme comme a ceux qui n’ont jamais fera leurs devoirs. Parfois aussi, je sors ceux qui sont « corrects » en ne gardant que les autres pour forcement demontrer et appliquer que je ne punirai jamais un groupe pour des individus, quel que soit le nombre d’eleves derangeants.

Je m’y prends toujours en meme maniere : j’invite 1 eleve a l’exterieur et je vais le rejoindre 2-3 minutes plus tard, le temps que j’organise le demeure en classe (ou d’un brouhaha productif, tout depend du moment) . Je laisse toujours la porte entrouverte et les eleves dans la classe voient mon bras et ma jambe qui restent dans la classe. Ainsi, ils savent que je ne suis jamais totalement sorti. J’ai donc la discussion avec l’eleve que j’ai envie voir et cette discussion dure rarement plus de 2 minutes. Si ca parai®t depasser ce temps libre, je demande a ce que l’on poursuive l’echange prochainement dans la journee. Normalement, a la seconde rencontre, l’eleve a eu le temps de reflechir et le tout reste facilite.

En agissant ainsi, aucun cri n’est lance dans de charme, l’eleve qui se fait inviter a l’exterieur apprecie de ne pas se faire reprimander devant ses pairs et ces derniers travaillent dans une atmosphere de classe agreable.

Les cris en part des adultes ne devraient etre reserves qu’aux situations physiquement dangereuses pour les eleves et encore. J’ai derniere fois que j’ai crie dans une classe, c’etait le 6 juin 2004. Je m’en rappelle et je me rappelle aussi que c’etait le premier cri ma part cette annee-la et la derniere fois que j’ai ainsi « agresse » de charme avec un ton inutilement agressif.

Etrangement, si vous avez a faire une intervention musclee aupres d’un eleve ou d’un groupe d’eleves (ou de vos enfants), essayez donc de le faire en chuchotant, mais avec un ton ferme. En fera, faites comme si vous etiez occupe a crier apres ce petit, mais le « volume » de ce voix n’est qu’un chuchotement. Vous verrez, ces eleves (ou vos enfants) sont beaucoup plus « assommes » via cette maniere d’effectuer, pas de stress n’apparaitra (ou insecurite) apres ce genre d’intervention et le message que vous voulez passer passera avec une efficacite insoupconnee et sera realise dans le respect des eleves.

4. La porte en groupe

Lorsqu’une discussion ou une “chicane” ne s’adresse qu’a Divers eleves d’la classe, il est essentiel de sortir ceux qui n’ont gui?re a entendre ledit message. Par exemple, 6 eleves n’ont gui?re fera signer leurs parents pour une troisieme semaine consecutive. C’est important que vous interveniez, neanmoins le est d’la classe n’a vraiment pas grand https://datingrating.net/fr/mytranssexualdate-review/ chose a voir dans cette intervention. Nommez donc nos 6 principaux interesses, demandez-leur de venir a l’exterieur de la classe et au besoin, utilisez le style 3, soit d’avoir un ton reellement ferme mais en chuchotant. L’impact va i?tre reellement grand aupres de ces derniers et le message passera nombre mieux que si vous les aviez nommes devant toute de charme.

Toujours dans le meme ordre d’idee, un autre truc est de bouger les plus forts lors d’un resultat a un examen pour ne garder que ceux qui n’ont laisse aucune trace de leurs strategies dans le test. Prenons un exemple, en debut d’annee, la majorite de les eleves doivent encadrer les mots d’action d’une question et souligner nos aspects importants. Dans des resolutions de problemes, c’est tres commode. Si j’ai des eleves qui obtiennent de mauvais resultats et qu’en plus, ils n’ont jamais demontre ces strategies, aussi je les vais garder dans de charme et demande a ceux qui ont fait des strategies ou ayant eu de bonnes notes de bouger. Ensuite, je ferme la porte et chuchote aupres des eleves qui n’ont pas fait lesdites strategies. Ainsi, Divers eleves ayant eu de mauvais resultats, mais ayant fait 1 effort dans la demonstration des strategies sont exemptes de votre discours, car mon objectif reste de des outiller au niveau des methodes d’embauche efficaces et non de les « chicaner » Afin de de mauvais resultats.